Existe-t-il une méthode miracle pour accompagner des personnes et des équipes à atteindre un but commun dans un environnement qui change en permanence ? Dix ans après sa reconversion professionnelle de chercheure universitaire à professionnelle de l’accompagnement, Anne-Laure Nouvion nous livre sa recette, fruit d’une démarche de terrain, avec sept ingrédients de choix pour accompagner le changement : le sens, la sécurité, le temps, la répétition, la récompense, le collectif et l’écologie. L’objectif de cet ouvrage est double : fournir une boîte à outils opérationnels issus des sciences cognitives et proposer des clés de compréhension pour un accompagnement efficace, pérenne, et respectueux de son écosystème. Sur la base d’un modèle métaphorique de deux pilotes à bord d’un cerveau, l’autrice développe les grandes lignes de son approche et définit un vocabulaire indispensable aux lecteurs de son ouvrage. Ce livre s’adresse à l’ensemble des professionnels de l’accompagnement, coachs, managers, professionnels des ressources humaines et cadres dirigeants. Toutes les personnes qui sont amenées à développer l’autonomie de leurs collaborateurs, à guider leurs équipes vers des objectifs et à favoriser des prises de conscience et le sens des responsabilités.

Trouvez le livre ici

Will Schutz, l’auteur du livre L’Elément Humain® présente ici 7 principes pour développer tout son potentiel et mener une vie heureuse. Il présente également l’application de ces principes dans les grands champs de l’existence humaine : le droit, la politique, la médecine, mais aussi le sport, l’éducation, la vie de couple… Une synthèse vaste et lumineuse de près de trente ans de recherche et d’expérimentations pour le développement du potentiel humain, qui pose les fondations d’une philosophie sociale. La préface est signé Ethan Schutz, le fils de Will Schutz.

Trouvez le livre ici

Les Pratiques Narratives proposent d’accompagner les personnes à partir de leurs récits. Il y a des récits qui nous enferment et d’autres qui nous libèrent. Certaines personnes parfois sont empêchées ou bloquées par certaines de leurs histoires qui prennent beaucoup trop de place dans leur vie et/ou les font souffrir. De plus, un des concepts des Pratiques Narratives est que la personne n’est jamais le problème. Le problème c’est le problème. La personne a une relation avec une histoire de problème mais elle n’est pas le problème. Donc si la personne n’est pas le problème, elle n’est pas malade. Donc le praticien narratif ne soigne pas les gens, il soigne plutôt leurs histoires, leurs relations à leurs histoires. Ce livre est une invitation à regarder et à traiter les histoires de problèmes sous l’angle de réparer les histoires. Aider la personne à changer son mode de relation avec son histoire de problème. Cela lui permet de ne plus se sentir comme étant le problème, de retrouver du pouvoir d’agir et de l’espoir pour aller là où elle a envie d’aller en se sentant plus forte et moins seule. Vous trouverez dans ce livre des concepts, méthodes concrètes, témoignages qui vous permettront à la fois de poser un nouveau regard sur les histoires de problèmes et vous éclairera sur tous les moyens concrets de réparer les histoires.

Trouvez le livre ici

Tout apprentissage, toute interaction, tout processus d’évolution et de transformation s’initie et s’incarne dans le corps. Or nous ne savons plus entendre son langage. Burn-out et somatisations à répétition, mal-être collectifs, frénésie et essoufflement des structures et des organisations, voire de la société entière : nous devenons des corps, individuels et collectifs, malmenés, niés, épuisés, réclamant d’urgence une véritable attention. Cet ouvrage lance un cri salvateur pour nous reconnecter à l’intelligence fondamentale de notre corps, d’autant plus essentielle à qui occupe un poste à responsabilité et/ou d’encadrement, un métier de l’éducation ou de l’accompagnement. C’est en redonnant au corps son rôle central, vital, dans nos vies, que nous serons en mesure de relever les défis que le siècle met et mettra sur notre chemin : l’énergie, le souffle, la créativité, l’extraordinaire adaptabilité de l’homme et de la femme naissent dans des corps reconnus, écoutés, épanouis.

Trouvez le livre ici

Dans nos relations familiales, amicales ou professionnelles, nous sommes tous confrontés au conflit. Et, trop souvent, nous y associons la violence. En réalité, c’est l’évitement qui conduit la plupart du temps à la violence ! Pour que tout se passe bien avec les autres, nous mettons « la poussière sous le tapis », nous accumulons du ressentiment et de la frustration qui peuvent, à force, conduire à l’explosion de la relation. Cet ouvrage vous guide dans l’étrange territoire du conflit, peuplé de fantômes qui nous font peur et nous empêchent de nous engager dans des formes de confrontations qui seraient capables de nourrir la relation plutôt que de la détruire. L’auteur présente des témoignages et des méthodes pratiques pour des relations interpersonnelles saines et apaisées. Oser le conflit vous permettra d’éviter la violence et de progresser avec les autres plutôt que contre eux.

Trouvez le livre ici

Condamner en un tweet, relayer des « fake news », se moquer des uns, harceler les autres… À l’ère des réseaux sociaux, la violence des mots déferle, étouffe les débats, envahit les médias, dérèglant ainsi nos vies et nos échanges. Et si, saturés de mots, nous avions perdu le sens de la parole ? Et si nous avions oublié ses pouvoirs de vie ou de mort, d’élaboration ou de destruction ? Une parole toujours à double face, ambivalente, comme tout ce qui est humain. De tous temps, dans toutes les cultures du monde, le versant toxique de la parole a été critiqué et condamné. Mais à l’heure où, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les machines donnent de la voix en se mêlant à nos conversations et à notre vie quotidienne, nous ne prenons pas assez la mesure des enjeux éthiques, sociaux et politiques de cette situation inédite. Toujours à l’ombre d’un risque totalitaire.   Dans un style limpide, Monique Atlan et Roger-Pol Droit tracent une analyse philosophique et historique du statut de la parole. Ils pour ouvrent des pistes de réflexion sur la crise actuelle. Ils appellent à prendre ou reprendre notre responsabilité individuelle et collective envers le seul vrai « super-pouvoir » des humains.

Trouvez le livre ici

« Voir son cerveau est une expérience émouvante et intime. En trente-cinq ans de recherches, j’ai vu la boîte crânienne rendue transparente, les pensées devenir décodables, les maladies céder à un début de compréhension. J’ai participé à la genèse des premières théories mathématiques qui expliquent comment relier la conscience et son substrat matériel. C’est cette aventure intellectuelle en plein essor que j’ai voulu raconter ici, en partageant avec vous une centaine d’images spectaculaires de la conquête du cerveau. » Stanislas Dehaene.

Trouvez le livre ici

Le Cinquième Accord Toltèque.

Ce cinquième accord est composé de mots, bien entendu, mais sa signification et son intention dépassent largement sa formulation. Avec ce dernier Accord, il s’agit en fin de compte de vous offrir le pouvoir du doute afin de voir toute votre réalité avec les yeux de la vérité, sans mots. Vous cheminerez alors vers l’acceptation complète de vous-même, tel que vous êtes, et l’acceptation totale de tous les autres, tels qu’ils sont. Avec pour récompense votre bonheur et votre sérénité intérieure. Don Miguel Ruiz est le fils d’une guérisseuse du Mexique et le petit-fils d’un nagual toltèque. Après des études de médecine, une rencontre avec la mort (Near.Death. Experience) et une expérience extracorporelle ont transformé sa vie. Depuis, il se consacre à la maîtrise de la sagesse ancestrale des Toltèques. Son enseignement rencontre un immense succès dans le monde. Il est notamment l’auteur des best-sellers Les Quatre Accords toltèques et La Maîtrise de l’amour parus aux Éditions Jouvence. Don José Ruiz a grandi dans un monde où tout était possible. Dès qu’il a su parler, il a été initié par son père et sa grand-mère, Mère Sarita, guérisseuse. Il est devenu, comme son père, héritier de la lignée toltèque.

Trouvez le livre ici

« La bienveillance est le contraire de la mièvrerie : c’est une arme de choc, une arme de joie, une arme absolue. » Utiliser cette arme pour contrer les difficultés de la vie, la souffrance, l’injustice, les guerres ? En s’appuyant sur des exemples personnels et des preuves scientifiques, Didier van Cauwelaert nous montre qu’il est possible de tout changer : notre rapport aux autres, à nous-même et à l’Univers, grâce à la bienveillance – comme le font les animaux, les plantes et même les bactéries… Et c’est un enjeu crucial pour l’avenir de l’humanité.

Trouvez le livre ici

Il est possible d’aborder les difficultés en ayant confiance en notre propre capacité d’agir et de surmonter la tristesse et le découragement. Tel est le sens véritable de l’optimisme selon le célèbre fondateur de la psychologie positive, Martin Seligman. Et surtout, il nous montre qu’à tout âge, nous pouvons apprendre à cultiver une telle attitude, c’est-à-dire croire en la vie.

Martin SELIGMAN est considéré comme l’un des psychologues les plus éminents du XXe siècle. Fondateur de la psychologie positive, il a été le président de l’Association américaine de psychologie.

Trouvez le livre ici